Test de munition par le cadre national 300 m

MunitionstestEn octobre, l’entraineur national Heinz Bolliger demandait au cadre national 300 m de faire un test de munition au stand de tir du „Guntelsey“ à Thun. Le ciel était couvert, et une pluie disparate ainsi qu’un froid hivernal demandaient un effort particulier aux 15 participants.
La fabrique de munition de Thun présentait quatre fabrications de la cartouche 7,5 x 55. Une production suisse insuffisante amenait les organisateurs à acheter des cartouches supplémentaires à l’étranger. Ainsi, quatre types de munition  étaient d’origine américaine (Match king mp = 9.7; 10.9; 12.3 et 13 gr de Sierra, USA). L’agent propulseur est d’origine suisse (Wimmis) et finlandaise (Vitavouri), la capsule d’amorce est d’origine allemande (RWS); les douilles pourtant étaient fabriquées à Thun. Il s’agit d’une des meilleures douilles qui existent sur le plan mondiale.


Des résultats étonnants

On débutait avec le match de 60 cartouches, en position couchée. Norbert Sturny, en utilisant des cartouches de 13 gr, atteignait un résultat fantastique de 599 points. Quatre matcheurs utilisaient des cartouches de 10,9 gr et avaient également de très bons résultats. Ce match était suivi d’un tir de 3 x 40 cartouches, où Norbert Sturny atteignait à nouveau 1'170 points; ce qui fût le meilleur résultat de la journée. Après le repas de midi, on tirait encore un match rapide CISM avec fusil standard. Les succès aux deux championnats d’Europe des 300 m en 1991 et 1993 montraient que les techniciens de Thun avait entamé une production couronnée de succès.


Détails importants
Lors de la réunion finale, les tireurs de match pouvaient donner leurs impressions des nouvelles cartouches. Ils se montraient très satisfait des efforts entrepris par la fabrique de munition de Thun. Avec l’introduction des cartouches 6 mm BR pour longue distance, les produits traditionnels étaient moins demandés; les efforts de la fabrique de munition de Thun fûrent donc très appréciés.

© by Max Demont